Sélectionner une page

Le jeu du silence est une activité à faire avec tous les enfants à un moment de regroupement.

C’est la seule activité qui demande la totalité du groupe.

 

Préparation indirecte :

– s’asseoir calmement sur la ligne en regroupement

– écouter une histoire lue à la classe

– porter une chaise

– être conscient des autres, de leur travail

Note : Préparation indirecte de la leçon de silence quotidiennement dans la façon de présenter, de faire l’activité et d’être.

Objectifs de l’activité :

Conscience du volume sonore et de l’absence de bruit

Contrôle des mouvements, contrôle de soi autonome

Renforcement du groupe classe

 

Présentation :

Le jeu du silence est difficile à planifier : c’est une possibilité qui peut émerger à un moment dans le groupe et dont il faut saisir l’opportunité

 

Pendant un temps de regroupement, lire à la classe une histoire.

Donner une image visuelle aux enfants : « être aussi calme que l’herbe qui pousse », leur proposer de fermer les yeux et de rester tranquille « comme une fleur ».

Commencer avec 30 secondes de silence puis augmenter petit à petit le temps.

 

Variations / extensions :

– après le jeu du silence, on peut partager ses pensées

– évoquer les sons entendus pendant le jeu

– quand les enfants sont calmes, chuchoter un prénom pour faire venir en silence un enfant qui regagne ensuite le groupe

– utiliser une boule à neige (rester silencieux jusqu’à ce que le dernier morceau de neige soit retombé) ou un sablier

– avant le jeu, faire entendre à tous le bruit discret d’un trombone qui tombe, d’un papier froissé. Une fois en silence, les enfants lèvent la main quand ils identifient le bruit

– avoir conscience des battements de son cœur, écouter sa respiration, se concentrer sur une partie du corps (pieds)

 

Contrôle de l’erreur :

Le bruit

 

Point d’intérêt :

Identifier des bruits dans le temps de silence

 

Âge :

Dès 2,5 ans